Mr KENEL, au petit déjeuner de PROMOVE, ce 31 Octobre 2013 (Vevey)

Vevey, Hotel des 3 couronnes, Petit-déjeuner Promove. Ce 31 octobre 2013, jour d’Halloween.

Je vous recommande vivement à ces petits déjeuners de Promove (2 par an). Merci beaucoup à Mr Kenel qui nous a exprimé la nécessité de changer, mais à la condition de mettre les règles au diapason de tous les acteurs impliqués. En particulier entre ceux qui « disent tout et ne savent rien » (facile d’accepter un échange automatique), et ceux « qui ne disent rien, mais savent tout » (dont les Suisses, pour ceux qui avaient un doute). De ce que je retiens : Nous vivons la fin d’une époque du « Secret » pour entrer dans une période de « transparence », non sans quelques réserves et inquiétudes. Cette évolution sera inévitable, et il est préférable de permettre aux fortunes privées ou sociales, de venir en Suisse avec toute la légalité souhaitée, avec une imposition « allégée » à 13%, que de maintenir l’image d’un paradis fiscal.

Image

Source http://www.hebdo.ch/les-blogs/kenel-philippe-kenel-de-requin

De mon point de vue « ultra-centriste », une personnalité intéressante ce Mr Kenel : Capable de critiquer des actions de droite, comme de gauche, tout en louant ces mêmes partis pour leurs actions jugées pertinentes ou simplement « nécessaires ». J’ai noté toutefois que la Suisse manque de « réactivité » contrairement au Luxembourg. Cela nous donne des problèmes de « timing », et de proposer des alternatives quand il est trop tard, comme Rubik…

« Attention donc de ne pas nous tirer une balle dans le pied », nous indique-t-il, car dans un contexte extérieur morose, une barre plus haute restera attrayante. Mais dès que le contexte remontera à mieux, la beauté de la Riviera ne suffira pas à faire venir les investisseurs.

J’ai bien aimé la réplique de son ami belge : « Vous les Suisses, quand vous signez un accord avec l’UE, vous réfléchissez comment vous allez faire pour les appliquer. Nous, on réfléchit à comment nous allons nous débrouiller pour ne pas les appliquer ». Mais ce qui me plait le plus dans cette allégorie, c’est la reconnaissance du Suisse comme une personne honnête et franche. C’est en cela que je me reconnais le plus. Merci à tous de ne pas changer cela, et de rester « Suisse »  😉

Publicités

A propos Pascal Kotté

Conseiller numérique indépendant, éthicien digital et formateur informatique: "Brasseur d'idées informatiques durables, touilleur de solutions numériques responsables et réducteur de fractures digitales"
Cet article, publié dans Politique, Société, Suisse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mr KENEL, au petit déjeuner de PROMOVE, ce 31 Octobre 2013 (Vevey)

  1. Pascal Kotté dit :

    En parlant de secret, et de transparence, pas trop de transparence non plus SVP: cf. http://wp.me/p1c2ZL-2k

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s